Mares et espèces

 

Que ce soit au sein des massifs forestiers ou en plaine, les mares sont des lieux de forte concentration de biodiversité. La présence de l’eau, de plantes aquatiques immergées et émergées, de lisières humides sont des éléments favorables à une grande partie des groupes faunistiques et floristiques des mares.

 

Faune

Le groupe le plus souvent associé aux mares, et à juste titre, est celui des amphibiens. Il n’est pas rare de retrouver sept à huit espèces d’amphibiens dans une seule et même mare ! Si certaines espèces sont omniprésentes et se retrouvent dans d’autres milieux humides (Crapaud commun, Grenouille rousse, Triton palmé, Grenouille verte), d’autres sont nettement plus spécifiques à ces milieux. On peut citer notamment le Triton crêté, le Triton ponctué et la Rainette verte.

 

Les mares n’abritent pas seulement des amphibiens, on trouve dans chaque groupe des espèces rares ou peu communes utilisant ces milieux comme lieu de reproduction, de nourrissage, ou d’hivernage. Citons par exemple les gros coléoptères aquatiques, notamment les hydrophiles (Hydrophilus piceus et Hydrophilus aterrimus), assez rares, liés aux queues d’étangs et aux mares en Lorraine et en Alsace. Les mares sont des lieux de prédilection d’observation des libellules, la plupart communes à tous les points d’eau, mais dont certaines, plus rares, sont plus spécifiquement liées aux mares : la Leste dryade (Lestes dryas), l’Agrion mignon (Coenagrion scitulum) et l’Agrion nain (Ischnura pumilio).

 

Enfin, moins connus, les peuplements de mollusques peuvent abriter une espèce protégée en europe : le Vertigo de Des Moulins.

 

 

  Découvrez les principales espèces des mares du Grand-Est !   

 

Flore

Sur ou sous l'eau, dans la mare ou sur ses berges, de nombreuses plantes affectionnent ces petits points d'eau dont certaines, rares et protégées, se développement plus particulièrement sur ce milieu naturel tel que le Potamot à feuilles de Renouée (Potamogeton polygonifolius) ou le Potamot à tige comprimé (Potamogeton compressus).

 

Si les mares tourbeuses à sphaignes sont d’un grand intérêt botanique, d’autres espèces végétales rares ou protégées se retrouvent également dans les mares soit dans l’eau, comme la Grande douve (Ranunculus lingua), la Stellaire des marais (Stellaria palustris) ou la fougère des marais (Thelypteris palustris). Citons également les espèces caractéristiques de végétation exondée et aquatique : Baldellias, Littorelles, Pilulaires, Utriculaires ou Samoles.

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous vous proposons une galerie d'images.
Pour pouvoir la visualiser, vous devez télécharger le plug in Flash. Cliquez ici pour télécharger le plug in.

 

 

 

 

 

 

Mentions légales – Réalisation 2exVia avec MasterEdit©